Entretient sur le cosplay et les médias avec Cyril Lambin de Nolife

La semaine dernière toute la communauté cosplay française s’offusquait de l’attitude irrespectueuse d’un journaliste de BFM TV. Sur facebook la nouvelle s’est répandue à la vitesse de l’éclair et la colère des cosplayeurs a prit une ampleur telle que certains médias ont même relaté les évènements. Sur la page de Costume Player une voix s’est élevée au-dessus des autres, plus mature, plus assurée et surtout plus déterminée à intervenir. Cyril Lambin ancien directeur technique chez Nolife a signalé les images au CSA.

Les cosplayeurs ne savaient pas bien comment réagir lorsque l’équipe de Costume Player puis d’autres médias ont partagé cette vidéo d’un reportage de BFM TV dans laquelle un journaliste pelotait tranquilou les fesses d’un cosplayeur américain venu profiter de la ville lumière à l’occasion de la première édition de Comic Con Paris. Les uns s’offusquaient, les autres dédramatisaient la situation. Il me semblait important de prendre parti et si effectivement le geste n’a pas traumatisé Roberto Negrin, cosplayeur et styliste pour chien renommé aux USA, il n’en reste pas moins un très mauvais exemple pour le grand publique. J’ai décidé de faire appel à Cyril Lambin pour lui demander d’apporter son avis de professionnel de l’audiovisuel et de vieux routard des conventions pour vous aider, vous aussi, à vous faire un avis sur la question.

Cosplay-France : Pourquoi selon toi BFM devrait réagir dans ce genre de situation ?
Cyril Lambin : BFMTV devrait réagir car c’est la chaîne qui est responsable des images diffusée. Si la chaîne ne réagit pas et laisse le journaliste traiter le problème seul, cela veut dire qu’elle considère qu’elle n’est pas responsable de ce qui est passé sur son antenne, ce qui est grave puisque ça voudrait dire qu’ils considèrent que c’est normal.

Cosplay-France : est-ce dangereux de montrer ce genre de comportement et la dédramatisation affolante d’une agression sexuelle.
Cyril Lambin : Bien sûr ! On a déjà des réactions de gens qui disent « ce n’est qu’une main au fesses ». Est-ce que ça veut dire qu’il fallait que le journaliste sorte sa bite pour que ce soit considéré comme grave ? On le sait, l’agression sexuelle commence avec ce genre de comportement complètement déplacé. Je ne dis pas qu’il mérite de passer des années en prison, mais son geste va servir de justification à tous les imbéciles qui ont des comportements déplacés en convention et, évidemment, dans la rue.
Ce qui amplifie ce geste c’est qu’il est passé sur une grande chaîne de la TNT à une heure de forte audience. Le journaliste s’est déjà excusé avec l’argument bancal du consentement du cosplayer (excuse qui au passage me fait penser à ce qu’on entend dans la bouche des accusés aux procès pour le même genre de faits). De mon point de vue c’est encore plus grave puisqu’il aurait donc scénarisé son geste, tourné, monté, etc. Et tout ça lui semblait absolument normal. C’est faire preuve d’un manque total de recul et de respect envers les personnes qu’il interviewe. C’est comme s’il évoluait dans son petit univers à lui sans savoir que les problématiques de harcèlement et d’agression sexuelles sont désormais très prises au sérieux à tous les niveaux de la société.
C’est pour ça que j’ai pris la décision très rapidement de faire un signalement au CSA, puisqu’il est à mon avis important de créer un précédent dans la jurisprudence du CSA (qui sert de référence pour tous les médias français). Et je signale au passage que n’importe qui peut le faire également en allant sur le site du CSA, pour peut que vous indiquiez la date, l’heure et le nom de l’émission.

Merci à Cyril pour ce témoignage instructif ! Et vous quel est votre avis sur la question ?

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *