Pourquoi les cosplayeurs travaillent gratuitement ? – Kotaku

Un article publié sur Kotaku Australia a attiré l’attention de nombreux cosplayeurs et fans de cosplay à travers le monde. Mais qu’est-ce qu’ils en pensent du coup, chez Kotaku, des cosplayeurs professionnels ?

Hayley Williams, auteur de l’article de Kotaku, s’attaque au mythe de la cosplayeuse professionnelle qui se fait des millions en portant des costumes sexy dans les conventions du monde entier tous frais payés. Dans un article illustré par des photos de cosplayeurs payés par des marques pour les représenter elle dresse un état des lieux du marché du travail cosplayesque. Des différentes façons de gagner de l’argent grâce au cosplay en passant par les tarifs des babes en convention, tout est passé au crible.

Via Wildstar, photo publiée sur l'article de Kotaku

Via Wildstar, photo publiée sur l’article de Kotaku

Ici il est même question d’aborder enfin le sujet qui fâche, le tabou ultime concernant la professionnalisation du cosplay : les cosplayeurs eux-même sont en partie la raison pour laquelle on n’entend pas les rémunérer pour leurs services. En effet la Communauté Cosplay est peut-être l’une des seules à refuser aussi catégoriquement que certains fassent de l’argent grâce à ce hobby. Un sujet qui fâche quand on l’aborde et qui cristallise toute la frustration d’une génération de cosplayeurs qui s’accrochent encore à une tradition d’amateurisme qui n’a jamais réellement existé (il suffit de voir le nombre de cosplayeurs qui sont aussi artistes, stylistes, couturiers et j’en passe dans le monde entier et depuis plus de 15 ans).

Le problème que pose les réactions des entreprises qui s’attendent à ce que les cosplayeurs soient fiers de les représenter, la réalité d’un job de cosplayeur pro (6 heures d’affilée dans un espace bondé, sur talons et dans un costume généralement inconfortable…), les soucis que rencontrent les cosplayeurs qui se professionnalisent… Cet article répond à beaucoup de ces questions que les fans de cosplay ne se posent même pas toujours quand il est question de la professionnalisation du milieu.

Bref un papier à lire absolument qui se fini par une vidéo de Stella Chuu, cosplayeuse et artiste burlesque, qui explique ce que c’est que d’être une « cosplayeuse pro », combien d’argent on se fait et de quelle façon.

Lire l’article sur Kotaku.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *