ReedPOP explique le reboot de son concours de Cosplay !

Le cosplay. Un hobby pour certains et une carrière pour d’autres. Les résultats des concours de cosplay sont souvent le sujet de drames et d’affrontements verbaux sur internet, c’est ce qu’on appelle dans le milieu « le popcorn ». Du coup certains cosplayeurs et organisateurs pensent qu’il serait grand temps de repenser les bases même de ces concours de cosplay qui n’ont pour ainsi dire pas changé depuis une grosse dizaine d’années.

Lucioles en Cendrillon, sélectionnée lors de Paris Comics Expo

Lucioles en Cendrillon, sélectionnée lors de Paris Comics Expo

La société ReedPOP organise notamment les conventions New York Comic Con et C2E2 à Chicago. C’est aussi elle qui est derrière l’un des concours de cosplay les plus prestigieux au monde la Crown Championships of Cosplay. Ce concours prestigieux voit s’affronter amateurs et professionnels du costume ou des effets spéciaux. Au-delà des différences de niveau et de professionnalisme des concurrents, ce sont les différences de disciplines (couture, sculpture, peinture…) qui ont poussé les organisateur à revoir leur copie. Il n’était en effet pas rare de voir ce que les cosplayeurs français désignent comme des « armures » (entrent dans cette catégorie les cosplay d’Iron Man ou de Big Daddy par exemple) affronter des costumes « plus simple » uniquement réalisés en couture. Ces derniers n’avaient tout simplement aucune chance face à ces bijoux d’ingénieries, quelle que soit la qualité de leur couture.

Les nouvelles catégories de cette Crown Championship of Cosplay sont donc :

Le cosplayeur Extreme Cosplay devant sa création : un Hulkbuster que l'on croirait tout droit sortit du film Avengers 2.

Le cosplayeur Extreme Cosplay devant sa création : un Hulkbuster que l’on croirait tout droit sortit du film Avengers 2.

Needlework:  En français il s’agit du « Travail d’Aiguille » et il s’agira de départager les costumes construits en premier lieux grâce aux disciplines d’aiguille : couture, broderie, etc.

Armor: Les « Armures », des Cosplay fait en utilisant les techniques de moulage et de thermoformage qui s’utilisent notamment sur tout ce qui est tapis de sol, mousse, Worbla, Wonderflex, etc.

FX: Ou « Effets Spéciaux », catégorie dans laquelle on retrouvera les techniques d’animatronics, d’effets d’optiques, de mécanique, de maquillage, prothèses, etc.

Larger Than Life: Les Cosplay « Plus Grands que Nature » dans lesquels se glissent leurs constructeur et dont les bras et/ou jambes se voient prolongés d’au moins un pied de long (ex Hulk Buster).

Grâce à ces nouvelles catégories les juges n’auront pas besoin de départager la française Lucioles dans sa tenue « Haute Couture » de Cendrillon et l’américain Extreme cosplay dans son exceptionnel Hulkbuster.

Pour en savoir plus n’hésitez pas à lire l’interview (tout en anglais) de Brian Stephenson (Global Brand Marketing Director) et Justin Flores (Content & Talent Coordinator ) sur le site INVERSE.

Crédit photo Alpo pour EPIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *